030_2019 DUP - « Au clair de la lune »
 
Dup est né à Paramaribo (Suriname) en 1957. A partir de 1959 il passe toute sa jeunesse à Bruxelles.En 1978 il expose pour la première fois à Bruxelles. Depuis il expose régulièrement en Belgique, aux Pays-Bas, en France et en SuisseDepuis peu il a eu plusieurs articles dans des magazines d’art et a reçu en 2017 la médaille d’or de l’assemblé Nationale pour son œuvre.En 2019 il a reçu son dernier prix au Festival d'Art Sacré à Senlis.“Si ce peintre n’est pas religieux, ses toiles ont souvent été qualifiées de sacrées, de spirituelles.Elles sont comme autant de prières devant nos angoisses existentielles.Avec ses peintures japonisantes à la calligraphie délicate, il cherche à pousser les gens à la réflexion, à voir la vie sous un angle différent.Les bleus, les rouges, les ors de sa palette, associés à son style minimaliste, semblent toucher au cœur de la matière et dès ses émotions à la manière de Soulages ou de Rothko”.Art & Design, 2017.
www.atelierdup.nl
 

« Au clair de la lune »

 

Dup est né à Paramaribo (Suriname) en 1957. A partir de 1959 il passe toute sa jeunesse à Bruxelles.
En 1978 il expose pour la première fois à Bruxelles. Depuis il expose régulièrement en Belgique, aux Pays-Bas, en France et en Suisse
Depuis peu il a eu plusieurs articles dans des magazines d’art et a reçu en 2017 la médaille d’or de l’assemblé Nationale pour son œuvre.
En 2019 il a reçu son dernier prix au Festival d'Art Sacré à Senlis.
“Si ce peintre n’est pas religieux, ses toiles ont souvent été qualifiées de sacrées, de spirituelles.
Elles sont comme autant de prières devant nos angoisses existentielles.
Avec ses peintures japonisantes à la calligraphie délicate, il cherche à pousser les gens à la réflexion, à voir la vie sous un angle différent.
Les bleus, les rouges, les ors de sa palette, associés à son style minimaliste, semblent toucher au cœur de la matière et dès ses émotions à la manière de Soulages ou de Rothko”.
Art & Design, 2017.


www.atelierdup.nl