018_2017_SEVERINE_DABADIE - SEVERINE DABADIEartha64@hotmail.comwww.severinedabadie.com
Photographe professionnelle indépendante née en 1964 à Biarritz, Séverine DABADIE a grandi et vit au Pays Basque, au bord de l'océan, le claquement des vagues en fond sonore et l'appel du large en leitmotiv lancinant et impérieux. Collaborant avec les agences parisiennes ANA, Only France et Only World, elle est l'auteur de 5 livres de photographies, de nombreuses expositions en France et à l’étrangère et autre publication. Les thématiques qui lui sont chères ont souvent trait au patrimoine régional basque, à l'Inde, aux rituels religieux ou aux mondes en mutation. Comme le préconisait Arthur Rimbaud, il est impératif de se faire "voyant" et de porter son regard au-delà des apparences. Séverine Dabadie considère la photographie comme un voyage intérieur, une quête personnelle, une remise à niveau des valeurs, une ouverture au monde et aux peuples, une manière de s'échapper de la caverne de Platon. La photographie a été pour elle le prétexte à bien des voyages. Elle croit fondamentalement que la photographie peut s'élever au rang de la poésie et s’intéresse aux sujets fragilisés et mis en danger par les assauts de la modernité. Depuis 2003, elle séjourne longuement en Inde, plus précisément à Bénarès, son "camp de base" où elle développe son travail photographique.
 

SEVERINE DABADIE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.severinedabadie.com

Photographe professionnelle indépendante née en 1964 à Biarritz, Séverine DABADIE a grandi et vit au Pays Basque, au bord de l'océan, le claquement des vagues en fond sonore et l'appel du large en leitmotiv lancinant et impérieux. Collaborant avec les agences parisiennes ANA, Only France et Only World, elle est l'auteur de 5 livres de photographies, de nombreuses expositions en France et à l’étrangère et autre publication. Les thématiques qui lui sont chères ont souvent trait au patrimoine régional basque, à l'Inde, aux rituels religieux ou aux mondes en mutation. Comme le préconisait Arthur Rimbaud, il est impératif de se faire "voyant" et de porter son regard au-delà des apparences. Séverine Dabadie considère la photographie comme un voyage intérieur, une quête personnelle, une remise à niveau des valeurs, une ouverture au monde et aux peuples, une manière de s'échapper de la caverne de Platon. La photographie a été pour elle le prétexte à bien des voyages. Elle croit fondamentalement que la photographie peut s'élever au rang de la poésie et s’intéresse aux sujets fragilisés et mis en danger par les assauts de la modernité. Depuis 2003, elle séjourne longuement en Inde, plus précisément à Bénarès, son "camp de base" où elle développe son travail photographique.