011_2017_SAM_DOUGADOS - SAM DOUGADOSdougasam@yahoo.frwww.sam-dougados.com www.facebook.com/samdougados www.instagram.com/dougasamNé il y a 40 ans à Strasbourg, je migre vers la côte basque début 2000.Ayant toujours été créatif, j'ai commencé à écrire vers l'âge de 15 ans, puis peindre, sculpter et enfin pratiquer le land art et l'art environnemental couplé à la photo.En 2007 j'expose des sculptures pour la 1ere fois dans les centres d'art Spacejunk à Bayonne, Bourg St Maurice et Grenoble. Plusieurs expositions suivront avec eux me permettant de mettre un pied dans le milieu artistique professionnel.Après la perte de mon dernier emploi en 2008 je décide de me consacrer exclusivement à l'art et me focalise sur le beach art, sorte de graffiti sur les plages avec un râteau. Ce travail étant très éphémère, la photo qui me permet de garder une trace de celui-ci deviendra un second travail à part entière, créant une deuxième oeuvre, pérenne cette fois.De manière générale, j'intègre la nature dans mon travail et mon travail dans celle-ci.Parfois je ne montre qu'un détail d'une grande fresque, cherchant à accroître la poésie dans l'image, j'invite les gens dans un voyage immobile, prenant conscience de leur environnement, de sa beauté et de sa fragilité et de l'urgence de s'en délecter.Mes photos sont ensuite imprimées en séries limitées sur aluminium brossé pour sa luminosité et son grain adapté à ma technique.La beauté, pour être émouvante, doit être éphémère disait Robert Doisneau!
 
 

SAM DOUGADOS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.sam-dougados.com
 www.facebook.com/samdougados www.instagram.com/dougasam
Né il y a 40 ans à Strasbourg, je migre vers la côte basque début 2000.
Ayant toujours été créatif, j'ai commencé à écrire vers l'âge de 15 ans, puis peindre, sculpter et enfin pratiquer le land art et l'art environnemental couplé à la photo.
En 2007 j'expose des sculptures pour la 1ere fois dans les centres d'art Spacejunk à Bayonne, Bourg St Maurice et Grenoble. Plusieurs expositions suivront avec eux me permettant de mettre un pied dans le milieu artistique professionnel.
Après la perte de mon dernier emploi en 2008 je décide de me consacrer exclusivement à l'art et me focalise sur le beach art, sorte de graffiti sur les plages avec un râteau. Ce travail étant très éphémère, la photo qui me permet de garder une trace de celui-ci deviendra un second travail à part entière, créant une deuxième oeuvre, pérenne cette fois.
De manière générale, j'intègre la nature dans mon travail et mon travail dans celle-ci.
Parfois je ne montre qu'un détail d'une grande fresque, cherchant à accroître la poésie dans l'image, j'invite les gens dans un voyage immobile, prenant conscience de leur environnement, de sa beauté et de sa fragilité et de l'urgence de s'en délecter.
Mes photos sont ensuite imprimées en séries limitées sur aluminium brossé pour sa luminosité et son grain adapté à ma technique.
La beauté, pour être émouvante, doit être éphémère disait Robert Doisneau!