010_2017_GISELLE_MUSICIEN - « Corvée radieuse » (Vaucluse - Février 2017)
 Débutante en prises de vues, j’aime les endroits et les objets insolites, la rue, le quotidien sublimés par le regard singulier de chacune et de chacun. J’apprécie les concours motivant mes quêtes en stimulant mon imagination. Je suis passionnée d’écriture. Ici, rêvons aux kakis éclatants de lumière orangée sous des rayons chaleureux, à ceux aux teintes variables sous des cieux fatigués d’une fin de journée, légèrement tourmentés ou franchement coléreux, fiers d’une levée de nuit ou joyeux à l’approche de l’aurore. Humons la senteur agréable, prometteuse et paisible d’un linge frais et propret voltigeant dans les airs provençaux ou virevoltant avec la fantaisie de notre coquin de mistral. Imaginons la surprise sur les rides de cette Mamie, déjà intriguée de mon désir et de ma patience à scruter ses pinces à linge et la teinte du ciel, lorsqu’elle verra que son étendage court désormais de rue en rue. Giselle MUSICIEN
 

« Corvée radieuse » (Vaucluse - Février 2017)

 Débutante en prises de vues, j’aime les endroits et les objets insolites, la rue, le quotidien sublimés par le regard singulier de chacune et de chacun. J’apprécie les concours motivant mes quêtes en stimulant mon imagination. Je suis passionnée d’écriture. Ici, rêvons aux kakis éclatants de lumière orangée sous des rayons chaleureux, à ceux aux teintes variables sous des cieux fatigués d’une fin de journée, légèrement tourmentés ou franchement coléreux, fiers d’une levée de nuit ou joyeux à l’approche de l’aurore. Humons la senteur agréable, prometteuse et paisible d’un linge frais et propret voltigeant dans les airs provençaux ou virevoltant avec la fantaisie de notre coquin de mistral. Imaginons la surprise sur les rides de cette Mamie, déjà intriguée de mon désir et de ma patience à scruter ses pinces à linge et la teinte du ciel, lorsqu’elle verra que son étendage court désormais de rue en rue. Giselle MUSICIEN